ATYPIQUES !

UNE SAISON… UN THÈME

Pour sa saison 19-20, Archipel 19 nous emmène à la découverte de nos îles intérieures, qu’elles soient fragiles ou de caractère, isolées ou familières. Cette année, nous explorons la frontière entre le normal et l’anormal, le typique et l’atypique…

Cette immersion dans l’univers complexe de la santé mentale, de l’autisme et de nos particularités à tous (à partir de quand doit-on parler de « handicaps » ?) ne va pas de soi dans le cadre du développement d’une action culturelle. Nous nous y lançons pourtant, pour continuer à rencontrer la diversité des êtres humains et créer un Centre culturel accueillant pour tous et audacieux, où il est possible de se décaler de ses repères, de ses réseaux, de ses habitudes pour développer de nouvelles formes de solidarité envers notre grande humanité.

« Être différent », qu’est-ce que ça veut dire aujourd’hui ? En quoi une personne, une chose, une situation peuvent-elles être différentes ? Nous vivons une époque paradoxale dans laquelle les repères sont brouillés, la notion de catégories tend à s’effacer et, dans le même temps, tout ce qui se situe en marge, un peu trop éloigné du centre, suscite le rejet, la peur et la stigmatisation. On le voit dans l’espace public où toutes les identités semblent possibles, sur les réseaux sociaux où l’affirmation des individualités est à son paroxysme et, par ailleurs, on constate que l’exclusion met au ban de la société un nombre croissant de personnes et qu’une grande violence est faite à ceux qui se trouvent dans les marges. Du coup, où est la norme et où est la différence ? Qui est normal et qui est différent ? On ne sait plus vraiment de quoi on parle.

C’est pourquoi lorsqu’on a commencé à mettre côte à côte les évènements de la saison 2019-2020 d’Archipel 19, où il sera question d’autisme, avec le très beau spectacle Is there life on Mars ? et la venue exceptionnelle de Hugo Horiot dans le Babel Bar, de trisomie avec l’accueil de Chromosome Plus, de la maladie d’Alzheimer avec la projection du film Manu, réalisé par la fille de Manu Bonmariage, de résilience individuelle à travers les trajectoires de vie des artistes hors du commun de FrontX, on a cherché maladroitement les mots pour nommer  ce qui les relie, à savoir qu’ils mettent dans la lumière ce qui est en-dehors des normes. Le programme évoque l’extra-ordinaire, il montre ce qui est hors du commun. C’est le fil sur lequel nous vous proposons de trouver l’équilibre durant cette nouvelle saison.

On vous emmène donc dans ces territoires parfois méconnus  – ceux de la santé mentale, des troubles psychiques, du handicap – non pas par charité ou par voyeurisme mais pour questionner, informer, sensibiliser et, finalement, agrandir nos espaces intérieurs à tous.

Au programme, notamment :

Spectacles :
Chromosome plus (Cie Entre Vous et Moi, Pascale Rocard – 9 et 10 octobre)
Is There Life on Mars  ? (Cie What’s up ? ! – Du 12 au 15 novembre)
FrontX (Cie No Way Back – 31 janvier)

Babel’Bar :
Hugot Horiot et l’intelligence autiste (12 novembre)

Point Doc :
Manu (Emmanuelle Bonmariage – 11 décembre)

Séance de rattrapage :
Le grand bain (Gilles Lellouche – 2 octobre)
Les Invisibles, (Louis-Julien Petit – 4 décembre)